Cette contribution germe dans mon cerveau depuis plus de 4 ans mais je l'ai mise sur papier 6 heures avant la cloture de Poitier.
Je m'adresse à vous les amateurs de la plume.

Contribution « Finance & Impots »

Une « Personne Morale » est une chimère et la finance est le dompteur qui essaye de l’apprivoiser.

La finance est un ouragan et ce qui l’approvisionne est l’impôt ou la contribution nationale (ou plutôt, comment en payer le moins possible.)

Pour cette contribution, le raisonnement est assez simpliste qui est de considérer l'entreprise ou la corporation dans la recherche constante de cacher le fric des états (payer moins d’impôts) aux noms des actionnaires, les corporations sont capable de dépenser des fortunes en R&D financier.

Au final, c'est toujours la personne physique qui paye la note; soit dans le prix de l'objet ou du service; soit dans la TVA.

Dans cette contribution je propose que l’impôt soit utilisé de cette forme :

  • La TVA, l’impôt le plus injuste, soit utilisé seulement comme un impôt pour influencer les mœurs et protéger notre identité. La TVA serait une amende douce. La TVA est la drogue des projets des personnes élues au pouvoir.

  • Les personnes morales seraient exemptées de tout impôt ce qui réduit coût du négoce serait réduit aux dépenses sur l'utilisation de l'environnement; transports, matières premières, etc ...

  • L'accession à la propriété privé d'un sol ne serait permit qu'aux personnes physiques, à une association de personnes physiques à responsabilités, ou à une collectivité. Les personnes morales n'auraient aucun droit à la propriété.

  • TVA zéro sur les produits de consommation de première nécessité et TVA 50 sur les produits de luxe. (Par exemple : La mal bouffe serait taxé à TVA 70 et la bonne serait taxée à zéro.)

  • L’impôt foncier ne sera appliqué qu’au propriétaire du sol. Ce qui est bâti sur ce terrain, lui, n'est pas assujetti à l’impôt foncier.

  • Tout ce qui est transaction financière ne sera pas taxé. Les investisseurs seront taxés qu'au moment où l'action se transforme en revenu brut pour le porteur. Seuls les produits financiers neufs seront assujetties à une taxe; lors du passage Entreprise Privé à Entreprise coté en bourse; le reste sera non taxé.

  • Les agriculteurs, eux seraient exonéré de la taxe foncière du sol sauf pour la partie habitable. La partie productrice, elle, ne serait pas taxée.
Nous vivons dans un monde globalisé où nous achetons et produisons les mêmes choses.
 
 
  Pour plus d'infos : theo@militantps.org